Posted in Books & Stories, Français

Lost Thoughts — Volume One: Cereal & Schizophrenia (Original French Version)

Je me lève de mon petit lit dur et je me dirige immédiatement vers la cuisine. En passant pas la salle de bain je ramasse mes pilules pour la schizophrénie et la dépression. Je prends les deux gros contenants bleus de pilules du cabinet de médicament et je les regarde férocement. Je déteste prendre des pilules, surtout avec le déjeuner. Je serre les contenants entre mes doigts et je marche a travers du corridor où m’attend come toujours mon bol de céréales que mon oncle me prépare à tous les matins depuis les années que je vie avec lui.

Je lance les contenants de pilules sur la table noire et je vais ramasser mon fameux bol de céréales qui étaient sur le comptoir près du levier de cuisine. Habituellement, mon oncle le place sur la table mais ce matin mon bol est sur le comptoir à cotés d’une pinte de lait renversé et des céréales étendus sur le plancher. C’est aussi bizarre que mon oncle n’est pas présent pour manger avec moi ce matin. Je mort ma lèvre et je vais ramasser mon gros bol de Cheerios trop plein avant d’aller m’assoir sur la chaise de cuisine fait de bois que je déteste tant. La surface de bois dur est inconfortable et me casse toujours le dos. C’est en partie pour cette raison que je suis toujours frustré et en colère le matin.

Je regarde intensément les Cheerios qui flottent dans le lait blanc passivement sans bouger un muscle. Bizarrement, il n’y a pas aucun bruit dans la maison. Après quelques minutes de regarder les céréales je m’aperçois que les Cheerios dorés forment un genre de visage qui ressemble à mon oncle. Dégouté, je me lève brusquement et je regarde autour de la pièce. Mon oncle n’était pas dans la maison. L’inquiétude et la peur d’être seule envahi mon petit corps seulement vêtu d’une veille robe de chambre noire et blanche. J’envale ma salive et je regarde encore intensément autour de la pièce. Je marche autour de la table sur le plancher froid fait de tuiles blanche hyper luisantes en fureur pour quelques minutes avant de me rassoir sur la chaise.

Je prends une vielle fourchette sur la table et je la serre fortement entre mes mains. Je sens ma pression artérielle augmenté dans mes veines quand je deviens fâché. Il n’y a rien que je déteste plus que manger seule et avoir à regarder un dégât de lait et de céréales sur le comptoir. Je déteste vivre dans un environnement sale! Je sers ma fourchette chaude et pleine de sueur encore une fois avant de violement poignardé mes céréales. Le lait et les gros Cheerios éclaboussent partout sur la table, ce qui cause un autre dégât. Je grinche des dents et je lance ma fourchette de toutes mes forces sur le mur rougeâtre de la cuisine. Je regarde mon bol de céréales en colère en prenant une poigner de Cheerios avec ma main et les mettant dans la bouche.

J’essaye de toutes me forces de savourer les céréales mais le lait est trop chaud et les Cheerios trop mou. Avec chaque mouvement de mâchoire je deviens de plus en plus dégouté. Ces céréales ne goutent pas bonne, donc je les crache par terre. Je me calme des nerfs un peut en réalisant qu’il n’y a rien d’autre pour manger, et mon oncle n’est pas encore ici. Avec un soupir je prends les céréales une par une et les mets dans ma bouche. Elles ne goutent pas bonne mais j’ai faim donc les manges quand même.

Après avoir fini la moitié du bol et être plus ou moins encore en colère, je me lève et je vais chercher pour mon oncle. Je me dirige en direction de sa chambre mais au lieu d’arriver devant sa porte de chambre, j’arrive face à face avec un mur blanc. Un petit bruit bizarre, comme une télévision qui fonctionne mal, donc je frappe le mur et reçois un choc électrique au lieu d’avoir ma main entrer en contacte avec le mur. Stupéfaite, je regarde ma main surprise et horrifié. Ma petite main blanche est encore intacte. Je regarde ensuite le mur avec des gros yeux plein de colère. Je ne sais pas si mes yeux me jouent des tours mais le mur semble bouger maintenant.

Je cours de l’autre coté du corridor jusqu’à la cuisine et je ramasse mon gros bol de céréales jaune et vert encore à moitié plein. Les Cheerios entres les mains, je lance le bol contre le mur bizarre et il commence à fondre devant mes gros yeux bleus horrifié. Le mur révèle un genre de projection holographique dans laquelle je peux voir mon oncle me préparer mon bol de céréales plus tôt ce matin. Il dépose le bol plein de Cheerios sur le comptoir pour y ajouté du lait quand une grosse chose noir sort du bol et aspire mon oncle. Je ne remarque pas si la projection continue de roulé mais de toute façon de dois trouver une façon de ramener mon oncle dans ce monde!

Je me dirige vers la cuisine mais j’arrête brusquement au milieu du corridor. Je regarde derrière moi et j’aperçois le bol de céréales par terre près du mur blanc. C’est à ce moment que je réalise que j’ai mangé mon oncle! Je me précipite a tout bout de champ prendre le bol et récupéré le plus de céréales possible mais la plupart ont été mangé et les autres on fondue avec le mur. En remettant chaque petit morceau de Cheerios à moitié manger dans le bol, la chose noir sort et se retransforme en mon oncle, mais il n’y avait pas de tête!

Je me précipite tout de suite cherché la boite de Cheerios et la pinte de lait renversé. J’en mets dans le bol mais rien ne se passe. Je commence à pleurer dans le bol quand je le prends entre mes mains et je le place sur le comptoir où mon oncle l’a mit ce matin. À ce moment la chose noire mystérieuse ressort du bol et m’aspire à mon tour.

Author:

Liberal Muslim, social justice and human rights activist, cat lover, author and fellow human.

One thought on “Lost Thoughts — Volume One: Cereal & Schizophrenia (Original French Version)

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s